Sitemap
LES INFORTUNES DE NINON d'après Olympe de Gouges - THEATRE DU NORD-OUEST


Réalisation , Mise en scène et Costumes : Nathalie HAMEL
Avec:
Christophe GLOCKNER : Monsieur de la Porte
Nathalie HAMEL: La Saint Huberty
Diane de SEGONZAC : Olympe de Gouges


DIALOGUES DE CARMELITES (Francis Poulenc) Extraits - THEATRE DU NORD-OUEST


SI MES VERS AVAIENT DES AILES (Montage sur des textes de Victor Hugo) - THEATRE DU NORD-OUEST


Intégrale Victor Hugo au Théatre du Nord-Ouest.
Si mes vers avaient des croches
En tant que poète, romancier ou homme de théâtre, on lui doit le texte et le prétexte de tant de musiques, mais quels étaient au juste les liens qu'entretenait Victor Hugo avec la musique ? Un intelligent spectacle présenté au théâtre du Nord-Ouest parisien propose de faire le point.
Le 22/12/2002
Philippe KALMAN
Le théâtre du Nord-Ouest a entrepris de représenter l'intégralité de l'oeuvre théâtrale de Victor Hugo dont le 200e anniversaire s'achève dans quelques jours encore. Cette manifestation est une façon originale de découvrir de nombreuses pièces quelque peu délaissées au profit des opéras qu'elles inspirèrent : Hernani, Le Roi S'Amuse, Lucrèce Borgia
.
Hugo, de nos jours, aurait fait fortune avec une telle popularité; or au milieu du dix-neuvième siècle, sa reconnaissance artistique ne s'est pas concrétisée sur le plan financier, au grand dam de l'auteur de Notre-Dame de Paris (oeuvre romanesque hier, comédie musicale musicale aujourd'hui
). Ces droits d'auteur bafoués constituent le point de départ du spectacle Si Mes Vers Avaient des Ailes, que Nathalie Hamel a conçu et mis en scène.
En dehors de constater qu'à l'époque romantique tout travail ne méritait pas nécessairement salaire, on y dissipe un malentendu tenace : Victor Hugo aimait la musique, pour preuve ces quelques poèmes récités ou mis en musique, où le poète ne chante pas uniquement des louanges à la musique de la nature, mais aussi à celle de compositeurs comme Mozart, Gluck, Beethoven, et même de l'inattendu Palestrina qu'il place au sommet de son Panthéon personnel.
Quatre ingrédients sont réunis pour cette représentation : des lettres de Victor Hugo, des poèmes autour de la musique, des mélodies composées sur des poèmes de Hugo et des extraits d'opéras tirés de ses oeuvres théâtrales.
Théâtralement, le spectacle tient solidement les planches : il est instructif, mais pas uniquement. Grâce au recours à une imagerie variée, on entre à plusieurs reprises dans le monde onirique du poète. L'acteur Eliezer Mellul, qui interprète le rôle de Victor Hugo, montre une maîtrise parfaite dans l'exercice toujours délicat de la lecture des lettres.
En revanche, le bât blesse quelque peu sur le plan musical. L'accompagnement des chanteurs se fait uniquement par une bande-son enregistrée, procédé digne du " karaoké " dont la chanteuse Christine Pouliguen ne se tire pas avec le plus grand bonheur.
De plus, obnubilée par la technique vocale, elle néglige totalement l'intelligibilité et la rhétorique du texte. Heureusement, Nathalie Hamel a fait siennes ces deux qualités, concluant le spectacle avec la mélodie Si Mes Vers avaient des Ailes de Reynaldo Hahn dans une légèreté particulièrement congrue.


Mis en scène par Nathalie Hamel
Avec :
Nathalie Hamel
Eliezer Mellul
Patrice Bouret
Karine About
Sylvain Dumonteil
Christine Pouliquen
Powered by Cabanova Sitebuilder